Un espace pour discuter, échanger, témoigner sur les sujets de votre choix
By Ss118
#41098
Bonjour,

Je souhaiterai avoir des conseils concernant une demande d'AAH.

J'ai obtenu une reconnaissance travailleur handicapé (RQTH) de la part de la MDPH en 2020 pour maladie psy. Elle est valable jusqu'en août 2025.
Cependant, je n'ai pas fait de demande AAH au moment de la demande de RQTH mais une demande de RSA qui m'a été accordée.
J'ai donc perçu le RSA depuis 2020 jusqu'à décembre de l'année dernière où je me suis lancée dans une formation à distance. A ce titre, je ne perçois plus le RSA.
La RQTH ouvre le droit à un accompagnement auprès d'un organisme spécialisé dans l'insertion professionnelle.  Suite à de nombreuses hospitalisation je n'ai malheureusement pas pu assurer le suivi avec cette organisme.
J'envisage de travailler en complément de la formation à distance avec la RQTH.

Mes questions sont les suivantes:
Est-ce possible au vu de ma situation d'effectuer une demande d'AAH ?
Aussi, je souhaiterai changer d'organisme de suivi pour la démarche d'emploi formation insertion professionnelle. Pensez-vous que cela soit possible de mon initiative ?
Ex : passer de cap emploi à comete France ?

En vous remerciant pour vos réponses !
Avatar du membre
By Germinal49
#41100
Bonjour

Si ta RQTH actuelle est "handicap léger, inférieur a 50%, aucun frein majeur à l'emploi", pas de possibilité d'AAH. C'est bien ta situation ?

Si tu refais demande d'AAH, avant ta demande de renouvellement de ton RQTH actuelle, ça ne peut être que en démontrant , que ton handicap est devenu + important, et qu'il engendre des freins à minima très élevés à être en situation d'emploi, voire incompatibilité.

Donc pour en bénéficier, de l'AAH, le taux d’incapacité doit être au moins de 50 % et causer des difficultés importantes d'accès à un emploi. Le taux d’incapacité est fixé en fonction d’un barème précis d’évaluation, fixé par la loi.

Imaginons, que ton AAH soit accordée, par la MDPH, il faudra quand même ensuite faire une demande de pension d'invalidité, car c'est prioritaire sur l'AAH.

trois types d’invalidité, cette fois ci, déterminés par la CPAM :
Invalidité de catégorie 1 : vous êtes capable de travailler, mais de façon réduite ;
Invalidité de catégorie 2 : vous n’êtes plus en capacité de travailler, quelle que soit la profession ;
Invalidité de catégorie 3 : vous ne pouvez plus travailler, et avez besoin d’aide dans votre vie quotidienne pour effectuer certaines tâches.

Sinon, pour ta seconde question, le mieux est peut être de demander directement à Comète France, en expliquant ta situation, mais tout ce que tu expliques "je souhaite travailler, en même temps que suivre formation "rémunérée ?" à distance, va un peu en contradiction donc avec une demande d'AAH.

Et je ne sais pas si on peut cumuler sinon un emploi et une formation (si cette dernière est rémunérée) ??
De passage, en survie, sur une petite planète qu'on appelle la Terre. An 2024.
By Ss118
#41102
Bonjour,

Merci infiniment pour votre réponse !
La formation que je suis actuellement en distanciel avec le CNED n'est pas rémunérée.
J'ai déclaré cette formation auprès du pôle emploi et de la CAF voulant bien faire ...

Merci je vais contacter l'organisme de suivi d'insertion professionnel comete france dès demain pour en savoir plus 🙏🙏🙏

Merci pour toutes ses informations concernant l'AAH. Sans rentrer dans les détails je suis suivie pour une pathologie psy assez lourde et qui assez aléatoire en terme de manifestations de symptômes, d'où la RQTH. Je n'ai aucune idée du pourcentage que cela pourrait représenter 😓😓😓 Je pense entrée dans la catégorie 1 vis-à-vis de la CPAM.
Je suis suivie dans un CMP centre médico psychologique. Une demande AAH à été évoquée au cmp  mais avec le faite que j'ai entamé cette formation à distance et que potentiellement je dois justifier d'un projet professionnel auprès la mdph lors de la constitution du dossier...
Aussi, je ne sais pas si le médecin psy estimera que mon état s'est "dégradé " ...
Enfin bref, vous l'aurez compris c'est une confusion monumental...

J'envisageais de reprendre une activité professionnelle en parallèle de la formation à distance non-remuneree par le biais de l'organisme d'accompagnement (que je soihaite changer du coup).

Sans vouloir abuser j'aurais de nouvelles questions :
Pensez-vous qu'il soit impératif d'être inscrit comme demandeur d'emploi à France travail pour bénéficier d'un accompagnement comete france / cap emploi ?

J'ai fourni a france travail et à la caf l'attestation d'entrée en formation à distance. Cela sera til un frein à une éventuelle réinscription auprès de France travail ?


En tous cas, merci beaucoup pour votre réponse !!
Avatar du membre
By Germinal49
#41104
Bonjour

Oui, c'est un peu "confus" ta situation, le moins qu'on puisse dire.

Mais pas uniquement par rapport à toi, le système ne nous aide pas beaucoup beaucoup à nous épanouir et à trouver une situation "équilibrante et sereine".

Déjà faut faire le point avec soi même : "qu'est ce que je souhaiterais dans l'absolue, pour je pense, être bien avec moi même, hors toute pression, hors toutes réglementation, etc"

Et ensuite par rapport "à nos rêves", se rapprocher de la recherche de la solution "la moins pire" par rapport à la réalité du terrain .. ce qui est envisageable ou pas.

En tous les cas, reste toi même, ne fait pas les choses pour "faire plaisir", même si ça te coute un peu sur le moment, car faire les choses à contre cœur, surtout quand on a des fragilités psy, sous la pression de la société etc ça n'apporte rien de très bon sur la durée.
Être franc, etc, ça paye toujours +, donc si tu ne sens pas un truc, bah surtout faut leur dire direct, si ça te fout le moral à zéro, te stresserait trop ou autre ... c'est comme ça et puis c'est tout, ta santé et ta vie avant tout, pas la leur.

Là je pige pas trop ta situation, tu vies de quoi au juste ? d'amour et d'eau fraiche ?
J'ai du mal à capter bien, si aucun revenu, c'est quand même préoccupant (moins évidement si t'es dans un foyer assez "aisé" ou tu peux t'appuyer)

Si dans ta recherche du mieux être, formation et/ou job, c'est ton choix et dans tes cordes, là par contre, je ne peux pas t'aider ni te conseiller, car je ne connais pas du tout les structures
" comete france / cap emploi, CNED" et compagnies, ou leurs "relations" avec France-travail, etc, ...
"France Travail", si tu ne perçois rien, inscrit ou pas, à part jouer sur les statistiques et faire parler les politiques, ça ne change pas grand chose, en tous les cas, si handicap reconnu, et aah ou pension invalidité, ça ne te supprimera pas tes allocation de survie ( c'est + protecteur que du RSA )
De passage, en survie, sur une petite planète qu'on appelle la Terre. An 2024.