Dans quels cas et comment saisir les prud'hommes ? Quel formalisme respecter pour rédiger une lettre de démission ? Que se passe t-il en cas d'abandon de poste... Posez ici toutes vos questions concernant le monde du travail
By David27
#40606
Bonjour j etais en arrêt de travail ( ex : du 01/09/23 au 27/10/23 et mon employeur a sollicite une contre visite envers moi ,le medecin controleur est venu chez moi le 5/10/23 et a sonne chez moi le temps que je vienne à ma fenêtre ( car je somnolais) je l ai vu monté dans sa voiture et partir sans savoir que c était un controle ,c est seulement le soir que mon fils a relevé le courrier qu il y avait un avis de passage sans n de telephone du médecin, le lendemain j ai appelé la cpam qui m'a dit que ce n étais pas eut puis j ai appelé la société qui avait envoyé le contrôleur et m'a dit qu il fallait appelé mon employeur ce que je fit ensuite dont j ai eut mon directeur et lui ai décrit les faits ,il m à remercie pour l info. Puis le 25/10/23 j ai reçu une lettre recommandée de mon employeur me disant qu il me supprimait les indemnités complementaires pour la periode du 5 au 27/10/23 .le 26/10/23 j ai envoye un lettre recommandee a mon employeur pour contester et avoir une autre contre visite car sur l avis il n y avait juste la date l heure et le nom du medecin ....Suite à mes problèmes de santé mon médecin a prolongé mon arrêt du 28/10/23 au 12/12/2023 et lorsque j ai reçu mon bulletin de salaire il m à ete enlevé les indemnités du 5 au 27 mais également celle du 28 au 31 et ce mois ci je n ai pas eut de salaire .....question mon employeur a t il le droit me faire cela sachant qu il touche les ijs de la cpam d avance merci pour vos réponses cdt
By leopoldine.barlet
#40618
Bonjour David27,

Lorsque l'on est en arrêt de travail pour cause de maladie, il est en effet possible de faire l'objet d'une contre-visite médicale, comme dans votre cas. La contre-visite doit alors être faite en dehors des heures de sorties, qui sont fixées sur votre arrêt de travail. Si ce dernier indiquait que vous bénéficiez de sorties libres, c'est-à-dire à tout moment de la journée, votre employeur devait vous informer de l'horaire de la contre-visite.

De plus, votre employeur peut mettre en effet fin au versement de vos indemnités. Cependant, c'est le cas lorsque le médecin qui a effectué la contre-visite a jugé votre arrêt de travail injustifié. Dans cette situation, vous en êtes informé.

Dans votre cas, vous pouvez, d'une part, contacter à nouveau votre employeur pour lui signaler que vous n'avez pas été informé si le médecin a jugé votre arrêt injustifié. D'autre part, si vous parvenez à obtenir une telle information, vous pouvez toujours contester cette décision en saisissant la CRA (Commission de recours amiable) de la CPAM ou de la MSA.

Pour connaître toutes les étapes de ces deux options, vous pouvez consulter le site du service public qui les mentionne : https://www.service-public.fr/particuli ... its/F33908.

Bonne continuation, et bon courage.
Léopoldine
Sujets similaires
SUjet Réponses Vues Dernier message
Contrôle pole emploi CRE
par JC13190 » mar. 8 août 2023 17:12 » dans Aides à l'emploi et aux transports
1 638 par Renaud
mer. 9 août 2023 09:39
Arrêt d'activite RSA ou non?
par PAUL 38 » mer. 22 nov. 2023 19:03 » dans RSA
7 447 par CharlotteB
mer. 29 nov. 2023 10:53
Aah et arrêt grave maladie
par Castaner » sam. 22 juil. 2023 07:24 » dans Discussions et Opinions
1 350 par CharlotteB
lun. 24 juil. 2023 10:23
Arrêt des indemnités journalières
par O.verhille » dim. 7 janv. 2024 18:56 » dans Justice & Droit
1 193 par CharlotteB
lun. 8 janv. 2024 09:31
Rsa reforme hospitalisation arrêt maladie
par Ss118 » mar. 19 mars 2024 00:40 » dans RSA
1 109 par Mat42
mar. 19 mars 2024 08:06