Dans quels cas et comment saisir les prud'hommes ? Quel formalisme respecter pour rédiger une lettre de démission ? Que se passe t-il en cas d'abandon de poste... Posez ici toutes vos questions concernant le monde du travail
By 60bis route
#12187
Bonjour,
Je suis actuellement en accident de travail depuis un mois mais je suis dans l'attente de la reconnaissance en AT ou en maladie par la CPAM.
J'ai subit du harcèlement par un de mes collègues de travail depuis des mois qui m'insulte, remet en question mon travail, m'accuse de détruire des dossiers, me traite d'alcoolique etc etc et ce devant mes autres collègues.
J'ai alerté mo employeur qui nous a convoqué et qui lors de cette confrontation a laissé mon collègue m'insulter pendant prêt d'une heure sans broncher.
Le jour meme je lui ai remis un courrier pour lui rappeler ses obligations vis à vis de ses salariés.
A ce jour il n'a pris aucune sanction à l'encontre de ce collègue.
Pour ma part j'ai porté plainte, j'ai vu la médecine du travail, l'inspection du travail et mon médecin m'a fait un arrêt de travail (AT) ainsi qu'une ITT de 12 jours.
Ayant eu RDV à la médecine du travail, ce dernier m'a indiqué que nous allions vers une inaptitude puisque vu les circonstances et vu que le salarié n'a pas été inquiété, je ne veux pas retourner dans ce bureaux.
Le souci étant que je travaille depuis 3 ans 1/2 sur la CV SOCIETE FINANCIERE et depuis mai 2021 sur CV BATIMENT (etam) .
Ais je droit au complément salaire par mon employeur si oui comment dois je lui réclamer et combien de temps.
Dois je attendre avant de faire l'inaptitude attendre la reconnaissance par la CPAM du caractère accident du travail.
De plus si j'attaque au prud'homme pour les faits de harcèlements du fait que mes collègues étaient présent mais on peurs de faire des attestations puis je espérer avoir gains de causes
By JulieB
#12204
Bonjour,

Pour percevoir le complément salaire par votre employeur, vous devez remplir les conditions suivantes :

- Avoir 1 an au moins d'ancienneté dans l'entreprise (calculée à partir de votre 1er jour d'absence)
- Avoir transmis à l'employeur le certificat médical dans les 48 heures
- Bénéficier des indemnités journalières (IJ) versées par la Sécurité sociale
- Être soigné en France ou dans l'un des États membres de l'Espace économique européen (EEE)
- Ne pas être travailleur à domicile ou salarié saisonnier, intermittent ou temporaire

Vous trouverez tous les détails ici : https://www.aide-sociale.fr/indemnisati ... u-travail/

Concernant l'issue d'une procédure au Conseil des Prud'hommes, il vous faut solliciter l'avis d'un avocat spécialisé, habilité à répondre à vos interrogations.

Cordialement
Sujets similaires
SUjet Réponses Vues Dernier message
Prime inflation et accident de travail
par chloé.dchtl » mer. 26 janv. 2022 17:56 » dans RSA
1 1000 par Renaud
jeu. 27 janv. 2022 10:19
Prime d'inflation accident du travail
par Et si on s'avait. » jeu. 10 févr. 2022 22:57 » dans Discussions et Opinions
1 463 par severine.burel
lun. 14 févr. 2022 09:29
1 538 par CharlotteB
lun. 16 mai 2022 13:34
Prime inflation pour rente d accident de travail.
par Paileo » ven. 21 janv. 2022 11:16 » dans Discussions et Opinions
9 2063 par severine.burel
mer. 16 févr. 2022 10:27
Portabilité Mutuelle suite licenciement inaptitude
par christophe.marchand » lun. 5 déc. 2022 17:35 » dans Aides à la santé
1 42 par CharlotteB
mar. 6 déc. 2022 10:15