Comment bénéficier de La CMU ? Ai-je droit à l'ACS ? Quels recours en cas de refus de l'AAH... Posez ici vos questions relatives aux aides à la santé et à l’handicap
#35805
Bonjour,

Ma sœur de 19 ans est hémiplégique suite à un AVC survenu il y a 2 ans. Elle vit au domicile de nos parents et nous l’aidons au quotidien suite à sa perte de mobilité.

En fin d’année 2021 elle a essayé un fauteuil roulant motorisé suite aux conseils de son ergo et nous avons adressé à la MDPH une demande de financement avec devis et éval de l’ergothérapeute. Quelques mois plus tard, nous avons reçu une réponse de la MDPH et une augmentation du complément AEEH a été mise en place sur 5 mois pour couvrir les 2200€ de frais restant à charge pour le fauteuil (nous sommes passés du complément 2 à 270€ au complément 4 à 591€ ce qui représente une augmentation de 1600€ environ).

Par la suite, nous avons eu une évaluation MDPH au domicile, et le droit PCH (aide humaine et charges exceptionnelles) a été ouvert. A la place des compléments d’Aeeh de 270€ que nous percevions en temps normal, nous recevons aujourd’hui 408€ de PCH pour dédommager les aidants, ce qui est en effet plus avantageux. Cependant la PCH a été activée avec effet rétroactif, de ce fait, la Caf nous a indiqué que nous avions un « trop perçu » des compléments AEEH par rapport à ce que nous aurions dû percevoir en PCH. Ceci est logique puisque l’aeeh avait été fortement augmentée durant 5 mois afin de nous aider à financer le fauteuil. Actuellement nous ne touchons donc plus d’aides de la caf afin de régulariser cette dette de 400€.

Avec toutes ces modifications, l’aide allouée par la MDPH pour financer le fauteuil roulant motorisé est passée à la trappe ! Nous avons tenté d’expliquer la situation à la MDPH qui ne peut pas faire grand-chose car selon elle des montants ont déjà été versés (montants qui, je le rappelle, ont été remplacés par la PCH aide humaine qui n’a pas vocation à financer des aides techniques). Ils nous proposent de faire une demande au fonds de compensation pour combler le reste à charge qui était de 600€ à l’époque où nous n’étions pas encore passés à la PCH.

Selon nous, c’est un droit PCH aide technique aurait dû être ouvert en remplacement de l’augmentation d’AEEH. L’assistante sociale que nous avons contactée à essayer de discuter de la situation avec la MDPH pour que ce droit PCH aide technique soit ouvert mais ils lui ont dit également qu’il fallait faire la demande au fonds de compensation.
Cette situation est compliquée, elle nous fait des nœuds aux cerveaux depuis plusieurs mois, nous avons le sentiment d’avoir été mal aiguillés lors de notre demande de financement. Toutes les personnes que nous avons rencontrées étaient étonnées lorsque nous leur disions que pour financer le fauteuil nous avions eu une augmentation du complément d’Aeeh, que ce soit le vendeur du fauteuil ou même une employée de la MDPH ! Selon nous, c’est un droit PCH aide technique qui aurait dû être ouvert dès le départ !

Nous avons un reste à charge de 2200€ pour l’achat du fauteuil et de la motorisation (le fauteuil coûtait 6400€, la sécu a remboursé 2800€ et la mutuelle 1400€, ce qui laisse 2200€ à notre charge). Aujourd’hui, voilà ce que j’aimerais savoir : A quelle somme aurions-nous eu droit si la PCH aide technique avait été mise en place pour financer ce fauteuil motorisé ? J’ai vu que cette aide pouvait atteindre 3960€ par période de 3 ans ce qui aurait pu nous permettre d’avoir un reste à charge de zéro. Selon moi, il n’est pas normal que nous soyons obligés de piocher dans l’aide qui est destinée à dédommager les aidants pour financer un fauteuil alors même qu’une autre aide est normalement faite pour cela ! Pensez-vous que nous avons raison d’insister pour obtenir cette PCH aide technique ?

Je vous remercie si vous pouvez m'apporter quelques infos, par rapport à votre propre expérience par exemple, merci beaucoup :)
#35819
Bonjour NaomieD99,

Il est très délicat de vous répondre. En effet, le montant de l'aide dépend des ressources du demandeur :
- si elles ne dépassent pas 27 520,44 € par an : prise en charge à 100 % des montants limites par type d'aide
- si elles sont supérieures à 27 520,44 € : prise en charge à 80 % des montants limites par type d'aide
MAIS AUSSI si le fauteuil fait partie de la liste des produits et prestations remboursables (LPPR) par la Sécurité sociale.
Je vous donne ce lien pour que ça soit plus clair : https://www.service-public.fr/particuli ... its/F14202

Comme vous avez déjà contacté une assistante sociale et la MDPH, je pense que la dernière personne qui pourrait vous conseiller serait éventuellement la CPAM.

Je suis navrée de ne pas pouvoir vous répondre de manière plus complète.
Bonne journée,
Charlotte
Sujets similaires
SUjet Réponses Vues Dernier message
Renouvellement aeeh et ancien droit
par Pattye » mer. 11 mai 2022 22:13 » dans Aides à la santé
2 516 par tresaself
jeu. 2 juin 2022 06:35
Aeeh et chômage
par barnoleaurelie » jeu. 11 août 2022 19:49 » dans Aides à la santé
4 152 par CharlotteB
mar. 16 août 2022 11:05
AEEH, garde à domicile et crédit d'impot
par 1000n63 » lun. 13 juin 2022 10:15 » dans Impôts & Taxes
1 312 par CharlotteB
mar. 14 juin 2022 09:17
Financement pour formation
par Laureline.lily » mar. 11 janv. 2022 15:11 » dans Aides aux jeunes et aux étudiants
1 221 par JulieB
mer. 12 janv. 2022 19:17
aide et droit
par annehauni » dim. 27 févr. 2022 13:40 » dans Justice & Droit
1 1029 par Renaud
lun. 28 févr. 2022 10:41